MHSC 1-1 EAG : Une histoire de penalties plus que frustrante...

Après avoir peiné à faire sauter le verrou breton, les montpelliéraines ont finalement perdu 2 points en concédant l'égalisation

AUTOUR DU MATCH : enchainer et offrir une belle ''der'' au public

Météo oblige, c'est ce mercredi, soit 4 jours après la date initialement prévue que les Montpelliéraines ont reçu Guingamp, ce mercredi, dans le cadre  de la 10e journée de D1 Arkema. Dix jours après leur succès probant à Marseille, les Féminines du MHSC n'avaient qu'une idée en tête : enchainer. Pour ce faire, le coach, Frédéric Mendy avait choisi de reconduire son 4-4-2 avec le duo Petermann - Gauvin en pointe. Il enregistrait également les retours de suspension d'Elisa De Almeida et Sandie Toletti. Autre défi les Montpelliéraines terminant leur phase aller par 2 déplacements consécutifs (au PSG le 7 décembre et à Metz le 15), les joueuses de Frédéric Mendy avaient également à coeur de décrocher la victoire pour leur dernier match à domicile de l’année civile 2019. Du côté de Guingamp, le coach Frédéric Biancalani avait opéré un seul changement par rapport à la victoire lors de la journée précédente face au Paris FC avec la titularisation de Fourré à la place de Robert.

LE MATCH : MHSC 1-1 Guingamp

Sur la lancée de son succès face au Paris FC, l’En Avant Guingamp proposait une opposition solide et athlétique et réduisait au maximum les espaces, surtout dans l’axe, pour mieux jaillir en contre en profitant notamment de la puissance de son attaquante axiale, Oparanozie. Si Lena Petermann, partie dans le dos de la défense, s’offrait la première opportunité  (5e), l’axe semblait donc verrouillé. Malgré une très claire domination territoriale, les Héraultaises devaient donc se montrer patientes pour scorer. Dans ces conditions, pas d’autres solution que d’étier le bloc adverse en passant par les côtés : Le Bihan s’y essayait mais envoyait sa tête au-dessus (21e), et c’est finalement de son pendant côté droit qu’est venue la faille. Son centre était détourné par Horau qui concédait le penalty. Valérie Gauvin ne se faisait pas prier pour transformer la sentence, ouvrir le score et inscrire son 7e but de la saison (1-0, 31e). Contraintes de se découvrir, les Guingampaises laissaient ensuite logiquement plus d’espaces.

Malheureusement, ce scénario n’eut pas le temps de se produire. Dès la 55e minute de jeu, Oparanozie profitait d’une main de De Almeida, au sol, pour transformer le penalty qui s’en est suivi. Tout était à refaire… (1-1, 55e). S’en suivit plus de 40 minutes dès plus crispantes où les Montpelliéraines ont longtemps cherché la clé d’une arrière garde bretonne cadenassée à triple tour. Et lorsqu’elles pensaient l’avoir trouvée, c’est la barre transversale qui renvoyait le centre-tir de Mondésir (73e). Les minutes s’égrenaient mais il y avait toujours une jambe, un pied, un bout d’orteil pour contrecarrer les plans héraultais. Malgré tous leurs efforts, les Pailladines ont donc fini par lâcher 2 points précieux à l’issue d’un scénario plus que frustrant. Il leur reste quelques jours pour digérer avant de se projeter sur le déplacement à Paris dans 10 jours face au PSG

La fiche technique

Samedi 23 novembre.
10ème journée de D1 Arkema.

Terrain Mama-Outtara

Mi-temps : 1-0
Score final : 1-1
Arbitre : M. Souifi.

MHSC : Gauvin (pen, 31e) ; EA Guingamp: Oparanozie (55e).

MHSC : Perrault - Torrent, Dekker, De Almeida, Karchaoui - Mondésir (Léger, 80e), Landeka, Toletti, Le Bihan (Puntigam 69e) - Petermann, Gauvin. Entraîneur : Frédéric Mendy.

EA GUINGAMP: Durand – Mansuy, Gevitz, Hudson, Hoarau – Daoudi, Tyryshkina (Le Moël, 70e), Yango, Fleury (Péniguel , 85e)– Oparanozie, Robert (Traoré, 73e). Entraîneur : Frédéric Biancalani.

Tous les articles